• Développer ses compétences humaines, quelles modalités de formation ?

    Mercredi 28 avril à 18h00

    Par Carole Autechaud

    et par Caroline Kiehl

    Parfois appelées soft-skills, compétences transversales, douces, humaines, comportementales, relationnelles ou interpersonnelles, savoir-être,etc. elles font aujourd’hui la différence.

    Plus de la moitié des recruteurs y accordent autant, si ce n’est plus, d’importance qu’aux compétences techniques.

    Dans un environnement changeant, elles sont gage de performance et contribuent à développer l’employabilité ou facilitent la mobilité professionnelle.

    Difficilement quantifiables, ces compétences mettent au défi les méthodes de formation traditionnelles obligeant à remettre en question les outils pédagogiques et démarches utilisées jusqu’ici. Quelques pistes de réflexion vous seront présentées.

  • Inscription au webinaire

  • A propos des conférenciers

    Fondatrice d'Akanema

    Carole Autechaud

    Carole Autechaud est fondatrice d’Akanema. Elle travaille depuis 2019 avec le département de formation humaine de l’UCLy sur une méthode d’identification des compétences développées dans le cadre des expériences professionnelles comme extra-professionnelles.

    Constatant la diminution de la part du temps consacré au travail comparativement aux autres activités et engagements (citoyen, bénévole, familiaux… ), elle s’est fixé pour mission de mettre en lumière ces compétences difficilement identifiées et peu exploitées dans la gestion des carrières.

  • Consultante et formatrice

    Caroline Kiehl

    Caroline est coach, consultante et formatrice, spécialisée dans les savoir-être. Elle accompagne les dirigeants d'entreprise et managers dans le développement de leurs softskills managériaux par le biais d'ateliers expérientiels dédiés ou via le coaching individuel et d'équipe. En parallèle, elle intervient également auprès d'étudiants de licence et master sur des sujets tels que l'éthique, le management, la dynamique de groupe ou encore les risques psychosociaux.