• Skills Alliance, et norme européenne pour échanger des données relatives aux compétences

    Lundi 26 avril à 18h00

    Par Matthias de Bièvre

    Le 19 février 2020, la Commission Européenne a dévoilé sa nouvelle stratégie en matière de données, annonçant des investissements de 4 à 6 milliards d'euro pour créer une infrastructure pour la libre circulation des données.

    Pour les données personnelles, l'infrastructure sera centrée sur la personne, les consentements étant gérés indépendamment des services (séparation des pouvoirs) par des opérateurs comme Visions, ce qui permettra aux personnes d'avoir le plein contrôle de leurs données sans dépendre d'un seul service.

     

    La Commission Européenne a également annoncé la création d’un espace européen commun des données relatives aux compétences, « afin de réduire l’inadéquation des compétences entre le système d’éducation et de formation, d’une part, et les besoins du marché du travail, d’autre part » (Stratégie Européenne de la Donnée 2020, Commission Européenne). Concrètement cet espace de données permettra à une personne de simplement et automatiquement faire circuler ses données (compétences, expériences professionnelles, formations, situation, hobbies, …) entre les acteurs de l’emploi, de la formation et de l’inclusion via un opérateur de gestion de ses consentements.

  • Inscription auwebinaire

  • A propos du conférencier

    Fondateur de VISIONS

    Matthias De Bièvre

    Co-Fondateur d'aNewGovernance. Matthias De Bièvre est le PDG de Visions, une start-up spécialisée dans la portabilité des données sur les compétences et l'emploi, qui travaille avec des universités, des employeurs, des plateformes et des acteurs publics du monde entier. Matthias dirige la Skills Alliance, qui organise l'espace des données sur les compétences avec de multiples parties prenantes à travers l'Europe. Il est régulièrement invité en Europe, aux États-Unis et au Moyen-Orient en tant qu'orateur sur la portabilité des données. Matthias est également membre du conseil d'administration de PrivacyTech et membre fondateur de l'Institute for Digital Fundamental Rights.